Flux, une société en mouvement 19 SEPTEMBRE - 22 NOVEMBRE 2020

Flux, une société en mouvement 19 SEPTEMBRE 22 NOVEMBRE 2020

Le CRP/ présente les productions de cinq des quinze lauréats de la commande photographique nationale Flux, une société en mouvement lancée en 2018 par le Centre national des arts plastiques (Cnap) en partenariat avec le ministère de la Culture. Aux côtés de Diaphane, pôle photographique en Picardie, le CRP/ a accompagné ce projet de commande nationale qui sera présenté dans son ensemble aux Photaumnales à de Beauvais. Au CRP/, les œuvres des cinq artistes et duo d’artistes présentés – Nicolas Floc’h, Éric Guglielmi, Ilanit Illouz, Florence Paradeis et Mathieu Farcy & Perrine Le Querrec – témoignent des préoccupations environnementales et sociétales que les flux économiques ont durablement bouleversées à l’échelle mondiale.

Ilanit Illouz Petra, nephéline, clavier, 2020. Héliogravure Atelier Hélio’g


L'artiste Ilanit Illouz, collaboratrice d'Eyd y présente son travail. L’approche géologique et paysagère des sols, les conséquences sociales et géopolitiques de leur exploitation, traduisent l’axe de recherche privilégié d'Ilanit Illouz. Elle arpente les territoires en quête d’indices des flux migratoires et économiques qui les ont marqués. Les débris organiques et minéraux collectés lors de marches - photographiés et mis en récits - décryptent l’histoire de ces paysages palimpsestes.

Pour « Flux » et la série Petra, elle a réuni un corpus d’images de minerais photographiés au Musée de Minéralogie de l’école des Mines à Paris. L’exploitation des ressources naturelles est une source d’instabilié et de conflits. Certains minerais (germanium, titane, graphite, coltan, ...) ont une importance stratégique du fait de leurs utilisations dans la haute technologie. Les diptyques produits en héliogravure mettent en relation ces métaux précieux avec les gestes pratiqués pour leur maniement dans des applications industrielles civiles (smartphones, GPS) et militaires (grenades, missiles, boussole). Ainsi se trouve souligné le lien entre nos comportements de consommateurs et l’épuisement prévisible des richesses des sous-sols.

  • Instagram
  • Facebook