ÉLISE TOÏDÉ


Bio

Elise Toïdé grandit dans le sud de la France où elle commence à photogra- phier ses amis, ses voyages d’adolescente. Après avoir travaillé 2 ans chez Yohji Yamamoto dont l’iconographie l’inspire, elle s’est envolée pour NY pendant 4 ans. De retour à Paris en 2010, elle commence à travailler comme auteure imprégnée d’une vision romantique avec des intérieurs proustiens et des contes rohmériens et se lance en freelance. Ancrée dans sa pratique personnelle, elle répond aux commandes comme un prolongement de son écriture. Elise Toïdé compose au cours de ses voyages loin- tains et locaux une partition personnelle selon une panoplie lumineuse et picturale de fragments narratifs. Ses images prises au 35 mm, sont avant tout un art de l’observation - une expression artistique lui permettant de fusionner son vécu quotidien et son expérience esthétique personnelle en donnant corps à l’idée du temps qui passe et de la perte mais aussi à ce qui persiste malgré tout. Elle transcende la réalité en égalisant l’exotique et le quotidien, elle photographie les intérieurs, les éclosions et les destinées humaines au rythme de la lumière du jour.

Elise Toïdé vient de publier son deuxième livre Les vagues et premier tome de Trilogie aux éditions Eyd.


Elise Toïdé grew up in the south of France where she began to photograph her friends and her travels as a teenager. After working for 2 years at Yohji Yamamoto, whose iconography inspires her, she flew for NY for 4 years. Back in Paris in 2010, she began to work as an author imbued with a romantic vision with Proustian interiors and Rohmerian tales and started freelancing. Anchored in her personal practice, she responds to commands as an extension of her writing. Elise Toïdé composes during her distant and local travels a personal score according to a luminous and pictorial panoply of narrative fragments. Her images taken with 35 mm are above all an art of observation - an artistic expression allowing her to merge his daily life and her personal aesthetic experience by giving substance to the idea of ​​passing time and loss, but also to which still persists. She transcends reality by equalizing the exotic and the ordinary, she photographs interiors, outbreaks and human destinies according to daylight. Elise Toïdé has just published her second book The waves and first volume of Trilogy with Eyd editions.