press to zoom

press to zoom
1/1

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/6

Une édition limitée à 50 exemplaires est accompagnée d’un tirage alu 17 x 24 cm numéroté et signé.

G_edited_edited.jpg

Il fera longtemps clair ce soir

Elise Toïdé

Texte de Magali Aubert

Première édition

17,5 X 24 cm

Couverture souple avec rabats

108 pages 

74 photographies

French - English

Février 2019

ISBN: 978-2-490740-02

Edition Standard : 22€

Special Edition :  60€

Equipée de son 24x36, Elise Toïdé capte des moments à part avec sa sensibilité discrète, laissant libre cours à l'imagination de chacun pour y déceler un sentiment, une histoire ou plus largement à la manière des romantiques en regardant l'évolution du monde. Pour son premier livre Elise Toïdé a choisi le parc des Guilands situé entre Montreuil et Bagnolet. Depuis 2013, début de cette série, l’horizon a changé, la nature s'est développée, les façades d'immeubles ont été rénovées pendant que la vue se densifie.

"Je suis attirée par les moments suspendus, de flottaison, le travail de la mémoire. La mémoire des lieux, de l’enfance, l’empreinte des souvenirs, réinventés, sujets à interprétation, tels les rêves. Je cherche des liens entre monde visible et monde intérieur." Elise Toïdé

Élise Toïdé s’absorbe “à connaître peu à peu un territoire et à en capturer les émotions éphémères, à la manière d’un portrait”. Cela imprime ses prises de vues frontales d’un “naturalisme poétique”. Deux mots que François Mauriac utilisait pour décrire les vers d’Anna de Noailles, ces “cris admirables d’une pythie sur un trépied” qui, en 1901, goûtait les ombres et guettait les carpes du parc Monceau. Monceau, Montreuil. Un siècle et une décennie. Un déplacement est-ouest dans Paris pour réunir les éblouissements de deux femmes qui retiennent les paysages où elles ont leurs habitudes. Et pourtant quelque chose est changé dans la vie. 

​​