il fera longtemps clair ce soir

élise toïdé

English version below

il fera longtemps clair ce soir

Elise Toïdé suit un animal, un promeneur, se poste à côté d’un groupe, créée des histoires avec ce que nous avons tous les jours l'habitude de voir. Depuis 2013, début de cette série, l’horizon a changé. Rénovées, les façades blanches des tours en contre-bas du quartier de la Noue sont devenues ocre derrière cette route si simple et si souvent suivie.

Cela imprime ses prises de vues frontales d’un naturalisme poétique. Deux mots que François Mauriac utilisait pour décrire les vers d’Anna de Noailles, ces « cris admirables d’une pythie sur un trépied » qui, en 1901, goûtait les ombres et guettait les carpes du parc Monceau. Monceau, Montreuil. Un siècle et une décennie. Un déplacement est-ouest dans Paris pour réunir les éblouissements de deux femmes qui retiennent les paysages où elles ont leur leurs habitudes. Et pourtant quelque chose est changé dans la vie.
Parution decembre 2018