EDITIONS

FANTASIES

DUSTAN TV

JOHANN BOUCHE-PILLON

 

15 x 23cm à la française

Hardcover

52 pages 

ISBN: 978-2-490740-01-7

25 euros

1/1

 

Préface par Constance Debré

DUSTANTV retranscrit trois interviews télévisuelles de l’ écrivain visionnaire et culte.
Sans ponctuation et à la suite; les propos de Guillaume Dustan sont mélangés aux autres intervenants mais sont toujours singuliers par leur actualité et leur force et ce 20 ans après les avoir tenus.

“Regardez son visage sous la perruque, on dirait un portrait du Greco. Il ne sourit pas, il n’est pas là pour ça. Ce n’est pas qu’une histoire de gueule bien sûr. Il n’y a qu’à lire ce qu’il écrit. C’est même conseillé. Ou écouter ce qu’il dit à la télé. Ou le lire dans ce livre. Parce que c’est toujours la même chose. Même chez Ardisson avec Baffie qui n’est jamais loin, même avec les jingles toutes les deux phrases, même avec Balladur qui nous demande de nous arrêter. Guillaume Dustan est un moraliste.” Constance Debré

 

Foreword by Constance Debré

DUSTANTV transcribes three television interviews of the visionary and cult writer Guillaume Dustan. His statements without any punctuation are still singular, fun and modern 20 years after his death.

“Look at his face under the wig, it looks like a portrait of the Greco. He’s not smiling, he’s not there for that. But it’s not a beauty comment, of course. Just read what he writes. It’s even advisable. Or listen to what he says on TV. Or read it in this book. (…) Guillaume Dustan is a moralist.” Constance Debré

“Détenant une sagesse que nous n’aurons jamais, elle sait. Un peu comme la sibylle, la voyante, la sorcière ou la magicienne. L’ampleur de la photographie de Johann Bouché-Pillon c’est au moins ça: un concentré d’archétypes with cheese [1]. Son site protéiforme, Image Cristal (titre inspiré de Gilles Deleuze, voir plus bas), est comme un autoportrait infini en mode méandres. On y croise Boris Vian, Georges Bataille, John Steinbeck, William S. Burroughs et un nombre incalculable d’images palimpsestes. Photographe de mode mais pas vraiment, après un passage par le graffiti mais pas vraiment, provincial de Paris, fêtard et travailleur.”

Clare Mary Puyfoulhoux  

  • Instagram
  • Facebook